Couldn't connect with Twitter
Retour en haut de page

Laughter in the end
of the world

Les Pouvez-vous différencier les démons des humains ?

LORSQUE LES HUMAINS DEVIENDRONT ARROGANTS ET CORROMPUS, LE DÉMONS BLANC AUX CENTS BOUCHES ANNONCERA LA FIN DE L’HUMANITÉ !

Malheureusement les humains oublièrent cette prédiction et s’adonnèrent à leur vices.
Alors le démon blanc envahi la Terre et les hommes entrèrent en guerre face à lui. Suite à ce combat, plus de la moitié de la population fut décimée et le démon blanc pris possession de corps humains. Seul un tatouage en forme de « bouche de démon » permet de les reconnaitre !
Des années après cette tragédie, la population vit toujours sous la menace constante de ces êtres qui n’ont d’humain que l’apparence.

Pourtant un voyageur portant cette marque affirme pouvoir éradiquer ce mal qui ronge l’humanité. Accompagné de sa soeur, il parcourt ce qu’il reste du monde dans le seul but de la protéger à tout prix.
Pourrait-il être la clef qui libèrera le monde de l’emprise de ces démons ?

Thèmes exploités :

L'auteur

Yellow TANABE

Née le 13 juin à Tokyo, Yellow Tanabe fut l’assistante entre autre de Mitsuru Adachi (auteur de « Touch »). Elle se fit remarquer en 2000 par les éditions Shogakukan. En 2003, elle réalise le manga Kekkaishi qui connu un énorme succès au Japon comme à l’étranger. Celui-ci est sorti chez Pika en 2006 et a été adapté en animé la même année. Yellow Tanabe marque son retour en France en 2019 avec le titre « Laughter in the End of the World ».

Les volumes de la série

On en parle

Top de la rédaction

« Quel plaisir de retrouver Yellow Tanabe en France ! Sur un scénario assez classique, l'autrice de l'excellent Kekkaishi livre ici un divertissement certes court, mais se suffisant à lui-même et très bien narré et dessiné. Le premier manga de Shiba Edition est donc une bonne pioche, d'autant qu'il est servi dans une édition à la hauteur pour un premier essai. »

Manga-News

95%

« En conclusion, un premier titre prometteur pour cette nouvelle maison d'édition belge qu'est Shiba Edition. Une histoire bien ficelée, avec plus de profondeur que nous montre la 4ème de couverture. »

Saya | NipponZilla

Coup de Cœur 17/20

« Laughter in the End of the World de Yellow TANABE est un récit bien trop court ! Si le tome se suffit à lui-même on aurait voulu continuer à arpenter le monde avec Luca et Haru plus longuement. Les thématiques et la morale sont intéressantes, le dessin classique plaît, pour donner une lecture plus qu'agréable. C'est donc un petit coup de coeur pour ce one-shot qui lance avec brio les éditons Shiba ! »

Sofia | Lire en bulles

7/10

« (…) la principale question qu'on pouvait se poser est : Est-ce qu'un univers aussi tenter peut se contenter d'un seul tome ? Je vous dirais que oui, et pourtant j'étais pessimiste au départ. Finalement, après lecture du tome, j'en ressors en grande partie satisfait. Nous n'avons suivi qu'une partie de leur histoire et c'est assumé mais c'était suffisant pour faire un bon tome. (…) Malgré tout, j'aurais aimé pouvoir les suivre plus longtemps car l'univers m'a vraiment plu. (…) Il a tout ce qu'il faut : une bonne histoire, de bons personnages et surtout, des révélations étonnantes ! »

Niwo | Manga Sanctuary

16.25/20

« Le talent de la mangaka est d'emballer cela dans un court récit d'action fantastique et un brin post-apocalyptique à l'atmosphère très réussie, à la narration limpide et avec un bon sens du rythme et une gestion des rebondissements hautement profitable à l'intrigue. On n'a pas le temps de s'ennuyer, on a un début et une fin, les toutes premières pages font bien écho à la suite en laissant bien comprendre que l'autrice avait pensé son récit ainsi. »

Koiwai | Manga-News

La galerie